Mărțișor

1 mars 2012 § 1 commentaire

© Mihai Șora

 
 

 

En une légère avancée

 

Par cet être-à s’écrit l’énigme :
chose à chose,
l’appartenance comme
un non suppressible point
qui paraît,
vient se glisser
(légère avancée)
entre les plis de la fable,
se fraye un chemin d’ardeur
et de suspension.

 

Relevez-moi de l’attente,
démantelez le désordre,
cassez la cadence 
du mot à mot :
nous sommes ce que nous portons.

.

.

©

  • Image : Mihai Șora | mars 2012 |
  • Texte : Luiza Palanciuc | extrait de Mise à mots, 1998 (inédit) |

.

.

Tagué :,

§ Une réponse à Mărțișor

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Mărțișor à INSTITUT FONDANE.

Méta