COLLOQUE | Le voyage politique des écrivains et des cinéastes | Lyon – Grenoble, 8-9 mars 2012

1 mars 2012 § Poster un commentaire

 

 .

Le voyage politique des écrivains et des cinéastes (1920-2010)

Colloque international organisé par les groupes de recherche :
Passages XX-XXI (Lumière Lyon 2, EA 4160) et
Traverses 19-21 (Stendhal Grenoble 3, EA 3748)
 

Lieux du colloque :
 
le 8 mars à Lyon :
Université Lumière Lyon 2 ; Grand Amphithéâtre, 18 quai Claude Bernard, Lyon 7e
 
le 9 mars à Grenoble :
Université Stendhal Grenoble 3, Amphithéâtre MSH Alpes, Campus, allée centrale
 
 

D’Aragon au congrès de Kharkov à Sartre à Cuba, en passant par Gide et Allégret au Congo, de Malraux en Espagne à Genet en Palestine, de Chris Marker en Guinée-Bissau et au Japon à Claude Lanzmann en Israël et Pologne, la figure de l’intellectuel écrivain et/ou cinéaste a eu maintes occasions au XXe siècle d’exercer, au fil de ses voyages politiques, avec plus ou moins de sagacité, une perception géolittéraire ou géofilmique de son temps. À la frontière de la littérature de reportage (Ryszard Kapuscinski), de l’expérience ethnologique (Michel Leiris, Clifford Geerz) et d’une forme spécifique et anti-héroïque de tourisme intellectuel, cette littérature et ce cinéma de témoignage et d’engagement oscillent souvent entre fictionnalisation et référentialité.

Ce colloque international se propose de revenir sur la chronologie mouvementée du siècle, ses césures correspondant notamment au voyage d’Occident de «subalternes» reprenant la parole et faisant surgir de nouveaux exils créateurs (Afrique, Cambodge). Il s’interrogera sur l’ambivalence de la posture de ces nouveaux «arpenteurs» du monde (Jean-Marie Straub), sur la pertinence de nos taxinomies, sur la fonction critique et les critères esthétiques les plus pertinents pour évaluer les œuvres issues de leur regard.

Ce colloque itinérant (à Lyon et à Grenoble), universitaire et ouvert sur la cité (cinémathèque de Grenoble), mêlera les voix de spécialistes de littératures et de cinémas francophones à la parole et aux images de cinéastes invités (Richard Dindo et François L. Woukouache).

8 mars 2012

Université Lumière Lyon 2, Grand Amphithéâtre, 18 quai Claude Bernard, Lyon 7e
8h30 : Accueil des participants et du public
9h-9h30 : Mots de bienvenue de Nathalie Fournier, Vice Présidente recherche Lumière Lyon 2 ; et les organisateurs, Passages XX-XXI et Traverses 19-21.

Problématiques du premier XXe siècle
Modératrice : Touriya Fili-Tullon, Université Lumière Lyon 2  

9h30-10h
Véronique Porra (Johannes Gutenberg Universität Mainz)
Voyages au «cœur des ténèbres» entre fiction et réalité 
10h-10h30
Élodie Gaden (Université Stendhal Grenoble 3)
Les voyageurs français devant les projets d’indépendance de l’Égypte et de la Syrie (1919-1939) 
10h30-11h
Frank Estelmann (Johann Wolfgang Goethe-Universität Frankfurt am Main)
«Ce démon glacial de l’information». Politique coloniale et africanisme dans les récits de voyage en Afrique noire française d’Albert Londres, d’André Gide et de Michel Leiris
 
11h – pause café

11h15-11h45
Olaf Müller (Friedrich-Schiller-Universität Jena)
«La Russie grouille, l’Allemagne défile, l’Italie flâne». Regards comparés de voyageurs français et allemands sur l’Italie fasciste 
11h45-12h15
Charles Forsdick (University of Liverpool )
Envoyés spéciaux en Mandchourie, 1934: le premier voyage en Chine d’Ella Maillart et Peter Fleming

12h30 – pause déjeuner
après-midi
Modérateur : Michel Schmitt, Université Lyon 2
 
14h-15h15
Table-ronde des doctorants en littérature Lyon 2-Grenoble 3 :
«L’écrivain-voyageur politique et la figure du reporter»
 
Modératrice : Sybille Orlandi (Lumière Lyon 2)
Intervenants : Maeva Bovio (Stendhal Grenoble 3), Alexis Buffet (Lumière Lyon 2), Johannes Dahlem (Tübingen-Lumière Lyon 2), Blandine Valfort (Lumière Lyon 2)
 
15h15-15h45
Dominique Carlat (Université Lumière Lyon 2)
Panaït Istrati, le voyageur inaudible
 
15h45-16h15
Georgiana Medrea (Paris IV, Centre Roland Mousnier)
La contribution des écrivains et des journalistes conférenciers au rayonnement français en Roumanie dans l’entre-deux-guerre
 
16h15-16h30 – pause café
 
16h30-17h00
Robert Bonamy (Université Stendhal Grenoble 3)
Vues et textes politiques : La France, puis L’Égypte dans Trop tôt, trop tard (Straub-Huillet, 1980-1982)
 
17h00-17h30
Richard Dindo, cineaste
Présentation du film Genet à Chatila
 
18h30
Projection du film de Richard Dindo Genet à Chatila, suivie d’un débat
 
9 mars 2012
Université Stendhal Grenoble 3, Amphithéâtre de la Maison des Sciences de l’Homme, Campus, allée centrale.
 
10h
Accueil des participants et du public
 
10h30-11h
Mots de bienvenue par Isabelle Pailliard, Vice Présidente recherche Stendhal Grenoble 3 et les organisateurs
Les arpenteurs du présent et de la mémoire : second XXe siècle, début XXIe siècle
 
Modératrice : Chantal Massol, Université Stendhal Grenoble 3
 
11h-11h30
Brigitte Combe (Université Stendhal Grenoble 3)
Le voyage en France ou l’identité nationale en question : Jean-Christophe Bailly, Le Dépaysement. Voyages en France (2011), Raymond Depardon, La France (2010)
 
11h30-12h15
Patrick Louguet (Université Paris 8)
L’œuvre de Jacques Rozier : un art du déplacement où s’affirme la valeur micro-politique de la forme balade
 
12h15-13h
Micha Schiwow (Centre suisse du cinéma, Swiss Films) :
Le voyage politique des cinéastes suisses des années 1970 à aujourd’hui
 
13h-14h30 – pause déjeuner après-midi
Modératrice : Lise Dumasy, Université Stendhal Grenoble 3
 
14h30-15h45
Table-ronde des doctorants en études cinématographiques Grenoble 3 :
«Le regard du cinéaste sur le monde en mouvement»
Modérateur : Malek Ouakaoui
 
Intervenants :
Rufin Mbou Mikima
Afrique 50, de René Vautier, au-delà de la «monstration», un film anticolonialiste
 
Chiara Rubessi
Voyage dans la politique italienne. Faire de la politique. Chronique de la Toscane rouge (1982-2004) de Hugues le Paige
 
Guillaume Deheuvels
L’art du contre-champ ou l’esthétique du voyage politique dans Notre musique de Jean-Luc Godard
 
15h45-16h15
Martine Boyer-Weinmann (Université Lumière Lyon 2)
«Alors, la Chine ?» Barthes 74 : Carnets du voyage en Chine
 
16h15-16h30 – pause
 
16h30-17h15
Didier Coureau (Université Stendhal Grenoble 3)
Chantal Akerman (D’Est, Sud, De l’autre côté, Là-bas) : les chemins géocinématographiques de la conscience (1993-2006)
 
17h15-18h
François L. Woukoache, cinéaste
Voyage dans l’histoire et cinéma de la mémoire en Afrique
 
18h-19h15 – buffet
 
20h-23h30
Soirée Cinéma à la Cinémathèque de Grenoble :
«Le voyage politique en Afrique (colonisation et déportation, génocide au Rwanda, apartheid en Afrique du Sud)»
 
Richard Dindo, Une saison au Paradis
François L. Woukoache, Asientos
 
Comité d’organisation
– pour Passages XX-XXI :
Martine Boyer-Weinmann (MC HDR littérature française), Dominique Carlat (Professeur littérature française) ;
 – pour Traverses 19-21 :
Didier Coureau (Professeur études cinématographiques), Daniel Lançon (Professeur littératures française et francophones).
 
Comité scientifique
Philippe Antoine (Professeur littérature française, Université Blaise Pascal, Clermond-Ferrand) ; Gilles Bertrand (Professeur histoire, Université Pierre Mendès-France, Grenoble 2) ; Bruno Gelas (Professeur émérite littérature française, Université Lumière Lyon 2) ; Sarga Moussa (Directeur de recherche littérature française, CNRS)
 
Responsable : Daniel Lançon
 
Url de référence :
http://w3.u-grenoble3.fr/traverses/spip
 
 

Tagué :, , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement COLLOQUE | Le voyage politique des écrivains et des cinéastes | Lyon – Grenoble, 8-9 mars 2012 à INSTITUT FONDANE.

Méta