Claude Sernet à Geo Bogza – livres dédicacés | 1957

8 février 2012 § Poster un commentaire

Claude Sernet | Bucarest, 1925

.

.

Il reste, somme toute, assez peu de traces de l’amitié qui lia Claude Sernet à Geo Bogza (ou alors ne sont-elles pas encore suffisamment visibles). Leur rencontre date, vraisemblablement, de la période surréaliste des deux hommes, à Bucarest, dans les années vingt. C’est aussi le moment où Sernet se lie d’amitié avec Voronca (dont il deviendra le beau-frère) et Fundoianu, parmi d’autres. On sait – grâce notamment à la correspondance entre Sernet et Rodica Fundoianu, la sœur cadette – que Sernet a pris soin d’une partie des manuscrits français restés après la disparition de Fondane. L’ironie de l’histoire veut que la bibliothèque de Sernet lui-même, ainsi que ses papiers fassent les frais de la dispersion à travers le monde. Même chose pour le legs de Geo Bogza, dont on ignore aujourd’hui le contenu précis, puisque n’ayant pas fait l’objet d’un dépôt officiel et global dans un fonds public.

Quelquefois, certaines de ces traces font surface : comme ces livres de Claude Sernet dédicacés à Geo Bogza, récemment mis en vente par un antiquaire roumain. Il s’agit de Fidèle Infidèle, paru en 1955, à Paris, aux Éditions Pierre Seghers (90 pages), et du livre Étapes, paru 1956, chez le même éditeur (63 pages). Les dédicaces sont datées du même jour, soit le 28 octobre 1957, lors du voyage de Bogza à Paris.

Nous les reproduisons ci-dessous. – Avec nos remerciements adressés au vendeur, qui a bien voulu nous les communiquer par courriel.

  • Pour contacter le vendeur, veuillez écrire à l’adresse suivante : anticariatuldenoapte[at]yahoo[point]com
  • Pour d’autres détails sur la vie et l’œuvre de Claude Sernet, lire la monographie de Michel Gourdet, parue aux Éditions OXUS en 2005, dans l’excellente collection dirigée par Basarab Nicolescu, « Les Roumains de Paris ».

à Geo Bogza
ces poèmes du sombre au plus clair
affectueusement, fidèlement
               Claude Sernet
               Paris, 28. X. 57

à mon cher Geo Bogza
pour célébrer notre nouvelle
rencontre – « étape » sur le chemin
d’une déjà vieille amitié
en toute affection
Claude Sernet
Paris, 28. X. 57

.

.

Pour citer cette page :
RESTITUTIO BENJAMIN FONDANE

.

.

Tagué :, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Claude Sernet à Geo Bogza – livres dédicacés | 1957 à INSTITUT FONDANE.

Méta