■ B. FUNDOIANU | BENJAMIN FONDANE : 14 noiembrie 1898 ■

14 novembre 2010 § 2 Commentaires

 

souvenez-vous seulement que j’étais innocent

atât să v’amintiţi : că n’aveam nicio vină

|B. FUNDOIANU | BENJAMIN FONDANE|

|Iaşi, 14 noiembrie 1898 – Auschwitz-Birkenau, 2/3 octombrie 1944|

Tagué :, , ,

§ 2 réponses à ■ B. FUNDOIANU | BENJAMIN FONDANE : 14 noiembrie 1898 ■

  • lucia dit :

    Toate multumirile pentru ca ne faceti sa nu uitam…

  • gina vieru dit :

    On s’en souvient, on s’en souvient bien et bien pieusement. Vous, Fondane, vous étiez plus qu’innocent, vous étiez un martyre et à la fois un héros, un vainqueur, par ce geste d’assumer, en toute dignité et solidarité humaine, votre mort. Pieux souvenir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement ■ B. FUNDOIANU | BENJAMIN FONDANE : 14 noiembrie 1898 ■ à INSTITUT FONDANE.

Méta